Erreur

[OSYouTube] Alledia framework not found

Déroulement du cours

Afin d'évoluer dans les meilleures conditions, le pratiquant d'aïkido doit, comme dans de nombreux sports, respecter l'étiquette. Celle-ci découle de la tradition nippone, et surtout de règles naturelles de savoir-vivre.

Le cours débute systématiquement avec le salut (rei).

Les "zoori" (sandales de pailles tressées) doivent être laissées en dehors du tatami. En entrant sur le tapis, le pratiquant exécute

un salut debout en direction du SHOMEN et du portrait du fondateur pour honorer le lieu de pratique.

Puis, tous les aikidokas se mettent en lignes en face de l'enseignant dans l'ordre de leur grade et en position seiza (à genoux, dos et tête droite). L'enseignant et les élèves salut d'abord en direction du fondateur, puis les ces deux entités se saluent afin de marquer mutuellement leur respect.

Après un échauffement destiné a assouplir les muscles et éviter ainsi les blessures, l'enseignant montre les différents mouvements que l'étudiant devra travailler durant la séance. Le travail se déroule principalement a mains nues, mais peut également être effectuer avec des armes.

L'harmonie entre Uke et Tori

Le rôle de Uke, qui consiste à attaquer et à subir la technique de défense, est aussi important que celui de Tori.

En effet, celui-ci ne doit pas être considérer de façon négative puisque c'est son impulsion qui mènera à une harmonie du mouvement.

Tori, celui qui est attaqué et applique la technique, doit accepter l'attaque de Uke en absorbant son énergie et en lui restituant de façon à le neutraliser, et ce, sans volonté de le blesser.

Pour illustrer plus simplement cette notion, prenez l'exemple d'un trampoline : plus un enfant sautera fort sur celui-ci, et plus la force rendu par le trampoline l'enverra haut. Ainsi, plus l'attaque de Uke sera forte, plus la riposte de Tori sera énergique ! Ces séances d'entraînement vous permettrons d'avoir un aperçu de la pratique.

Travail à mains nues

La forme d'application principale est le travail en Tachi wasa. Les deux partenaires se tiennent debout en position kamae, c'est à dire en position de garde. Cette posture ne doit être ni trop rigide (cf. le Karaté), ni trop souple, mais doit permettre de réagir en fonction de l'action du partenaire.

Cette notion "d'écoute" de l'autre est importante pour réaliser au mieux le mouvement, car elle implique que l'on sera capable de prévoir une attaque, et donc, d'appliquer la technique adéquate.

La seconde forme est le travail en suwari waza : les 2 partenaires sont a genoux.

Cette forme permet de mettre l'accent sur les déplacements de Tori par rapport à Uke. De plus, l'application de la technique étant plus difficile, il devient plus aisé de repérer les petites erreurs.

Enfin, la forme de travail en Hanmi hantachi waza : Uke est debout, et Tori à genoux.

Travail avec armes

Il existe une étroite relation entre la pratique des armes et le travail à mains nues. Morihei Ueshiba considérait d'ailleurs qu'il était nécessaire de pratiquer le maniement des armes pour exécuter correctement les techniques à main nue.

Morihiro SAITO Sensei (31 mars 1928-13 mai 2002) qui a étudié 24 ans auprès du fondateur et qui fut considéré comme la référence dans le maniement des armes, donnait autant d'importance aux 2 formes de travail : on appel cette forme d'aïkido l'Iwama ryu, la forme originel d'Iwama.

Travail à mains nues contre une arme

Tanto dori :
travail à mains nues contre couteau.

Tachi dori :
travail à mains nues contre sabre.

Jo dori :
travail à main nues contre bâton.

La tenue et les armes

  1. Le bokken : ce sabre en bois permet de pratiquer principalement en forme "arme contre arme". Contrairement à une épée, le sabre n'a qu'un tranchant, ce qui lui permet d'être plus solide et plus léger.
  2. Le tento : le poignard en bois permet de travailler le tento dori, c'est à dire mains nues contre arme. Comme le bokken, il n'a qu'une arrête tranchante.
  3. Le jo : arme japonaise traditionnelle, ce "bâton moyen" est également utilisé dans la pratique du Jo-do et du Jo-jutsu. Sa taille est de 128cm, mais en on trouve aussi à 140 cm.