Erreur

[OSYouTube] Alledia framework not found

Objectifs

Les finalités de le la pratique de l'aïkido sont très ambitieuses, car elles impliquent de suivre une ligne de conduite différente de celles que nous connaissons et une attention permanente à nos actions sur tous ce qui nous entoure.

Car la particularité première de l'aïkido, comme certains autres Budo, est que la pratique n'est pas limitée au dojo, mais doit s'étendre sur la vie de tous les jours afin de donner du sens à la pratique elle même. Il doit être considéré comme un cheminement spirituel, une aide au développement du moi, et non comme un moyen de dominer qui que ce soit.

Ainsi, les attaques n'ont pas la priorité, car c'est la maîtrise d'un agresseur sans le blesser qui importe : arriver à mettre fin à une attaque sans même avoir combattu.

Le Budô n'a pas pour objet de vaincre un adversaire par la force ou par la ruse. Il ne vise pas non plus à conduire le monde à la destruction par les armes ou tout autre moyen illégitime. En régulant l'énergie de l'univers, le budô authentique ne cherche qu'à sauvegarder la paix dans le monde, à modeler la nature tout en préservant son identité. Dans le budô, l'entraînement équivaut à renforcer, dans son corps et dans son âme, l'amour des esprits (Kami), les divinités qui enfantent, préservent et nourrissent toute chose de la Nature.

Dans ces phrases de Morihei UESHIBA, il est mis l'accent sur la nécessité de ne pas répandre la violence et de préserver la Nature. Nature au sens propre évidemment, mais également notre propre nature, notre identité d'être humain.

Car pour ne pas vouloir dominé quelqu'un, et ainsi éviter toute violence, il faut se libérer de son ego. Celui ci fausse la perception du "moi", et nous fait oublier que l'intégrité d'un individu importe plus que nos motivations personnelles. La pratique de l'aïkido, à travers ses différents mouvements, nous rappel ces priorités.

Elle nous apprend aussi à savoir se "centrer" par rapport à tous ce qui nous entoure : un mouvement d'aïkido n'est efficace que si Tori est parfaitement centré, ce qui lui permet d'absorber l'énergie de l'attaquant. Cette règle s'applique également dans notre vie, car il faut le reconnaître, nous évoluons dans une société favorisant les plus agressifs.

La recherche d'un équilibre et la gestion des énergies extérieurs (travail, famille...) permet de se positionner et de s'adapter à la réalité. Ainsi, en ayant un centre fort et stable, il devient plus facile de prévenir toutes attaques, et donc, de faire faces aux pressions de notre société.

Enfin, la pratique de l'aïkido ne nécessitant pas d'une condition physique particulièrement élevée, chacun peut participer, ce qui permet de travailler avec des personnes de sexe et de gabarits différent (on estime que un tiers des aïkidokas en France sont des femmes). Loin d'être un inconvénient, cette diversité permet au pratiquant d'apprendre à s'adapter à son partenaire, et donc, à évoluer constamment.

Néanmoins, seul la pratique permet de saisir véritablement l'essence de l aïkido : nous conclurons donc sur cette phrase du fondateur :

Aïkido ne peut se résumer en écrits ou paroles sans dissertation inutile, la compréhension viendra de la pratique.